Posts Récents

Summer Selectorama Faces Zine


Faces Zine fait le point sur quelques perles pop pour passer l'été, parce que la pop est la musique parfaite pour affronter nos angoisses estivales. Un album, une chanteuse, un festival, une série et un livre que nous vous conseillons vivement ! Bel été sans fin.

This Is pop

Qu’est ce que la pop culture ? Il est difficile de la définir tant elle est différente selon les pays, les artistes, les valeurs artistiques. Il n’empêche que la pop culture est partout, et surtout dans la musique. La série documentaire « This Is pop » sur Netflix part de ce postulat et, en 10 épisodes passionnants, analyse quelques uns des phénomènes pop des 50 dernières années avec des thèmes aussi variés que la Brit Pop, la country pop, l’essor des festivals mondiaux, le parcours de Boyz 2 Men ou la patte suédoise dans l’essor de la pop mondialisée. C’est passionnant, très instructif, ludique et très bien réalisé. On y apprend des choses inutiles donc essentielles sur cet espace qui régit le monde, avec des interventions d’artistes que l’on adore, d’Orvile Peck à Graham Coxon, de Michelle Phillips aux Backstreet Boys. Pop un jour, Pop toujours.

En streaming sur Netflix

Divas de Sarah Dahan

L’un des corolaires de la pop culture fut la création des divas de la musique pop, artistes et produits d’une industrie créative et machine à broyer, mais aussi athlètes du son et de la voix où féministes visionnaires.

Sarah Dahan aime les pop stars et consacre à ces figures incontournables de la pop culture un ouvrage didactique pour en apprendre un peu plus sur leurs parcours et leurs faits d’armes.

Divisées en 7 familles (des divas ultimes aux féministes en passant par les songwriteuses et les mélancoliques) Sarah Dahan parle d’un monde où les femmes sont reines d’un royaume, le leur mais aussi d’un monde médiatique et culturel dont le modèle reste à ce jour inépuisable dans notre ère.

On pourra regretter la catégorisation de ces femmes en stéréotypes, mais comme le précise Sarah Dahan au début de l’ouvrage, la plupart des ces artistes sont tout à la fois. À l’image de Madonna, Lana Del Rey, Taylor Swift ou Mariah Carey, à la fois auteures de chansons, féministes, femmes fortes et forcément divas.

« Divas - Les plus grandes icônes de la pop » de Sarah Dahan. Collection P’tit Pop chez Huggin and Munnin

Silly Boy Blue

Notre album de l’été ne pouvait être que le premier disque de Silly Boy Blue, « Breakup Songs », chanteuse dont on avait adoré le premier EP « The fight », et pour qui la pop culture est un art de vivre. On ressent dans ses chansons toute la matière sonore qu’elle a ingurgité pour la malaxer dans des pop songs ultra personnelles et addictives.

Silly Boy Blue a une facilité à composer des mélodies qui se retiennent immédiatement, premier amendement de la pop, sans pour autant céder à la facilité. À la fois noires et lumineuses, les pop songs de Silly Boy Blue sont des madeleines de Proust inédites, un cocon entre les Pet Shop Boys et David Bowie, Lana Del Rey et Robyn, et surtout une ode à l’adolescence pop et mélancolique autant qu’un recueil de chansons de rupture, les seules qui vaillent vraiment la peine d’être écrites et écoutées finalement.

« Breakup Songs » Album Disponible

Les Francofolies de La Rochelle.

Grande messe pop et variété qui revient tous les étés à La Rochelle, les Francofolies ont le mérite de faire exister la grande variété populaire et les nouvelles têtes pop grâce aux chantier des Francos, programme d’accompagnement de jeunes artistes. C’est de ce côté que nous irons lorgner entre le 11 et le 14 juillet, pour découvrir sur scène les belles promesses de la pop de demain, avec entre autre Martin Luminet, Terrier, Siau, PR2B, Fils Cara, Ussar, Clara Ysé… Tout en allant voir si Benjamin Biolay, Pomme, Yelle ou Jane Birkin ont toujours la pop dans le sang.

Du 10 au 14 juillet à La Rochelle

Alexia Gredy

Cela fait quelques temps que nous suivons l’éclosion pop d’Alexia Gredy qui vient enfin de dévoiler un nouveau titre très réussi, « Un peu plus souvent » sur la compilation Molitor, avec les non moins talentueuses Lola Le Lann ou Clou. Après un premier EP incroyablement touchant en 2018, « L’habitude », nous étions en manque de la pop mélancolique et délicate d’Alexia Gredy, chanteuse à la personnalité feutrée qui nous touche particulièrement dans ce monde pop coloré où la mise en avant de soi passe avant les sentiments et la profondeur. Nul doute que son premier album qui arrivera bientôt (on l’espère) comblera notre appétit de pop songs en français grâce à sa manière toute personnelle d’interpréter le sentiment amoureux sur des mélodies souvent addictives.

« Un peu plus souvent » sur la compilation Molitor

Texte et photos : Nicolas Vidal