top of page
Posts Récents

Suki Waterhouse : Miss Pop


Il est des noms qu’on entend et qu’on lit sans savoir vraiment qui se cache derrière. On imagine parfois à tort que ces noms ne sont que des avatars, des titres d’influenceuses ou de socialite, des filles un peu actrices, un peu mannequins, aux millions de followers sur les réseaux sociaux. Souvent, leur personna est associé à une vedette du cinéma ou du rock, parfaites descendantes d’une aristocratie people un peu vide de sens, des filles qu’on adore détester car elles auraient soi-disant tout. Et puis la misogynie parfaitement rodée de notre monde, avec l’aide des magazines de mode et des sites putaclics nous font voir en arrière plan qu’elles ne sont que ça, de la chair à clic, des portes-manteaux gentils au bras des acteurs qui vendent du parfum.

Sauf que quelquefois, si l’on cherche un peu, il se trouve que certaines de ses filles ont plutôt du talent. Et du goût. C’est le cas de Suki Waterhouse dont le nom nous disait quelque chose, et malheureusement uniquement pour avoir été en couple avec quelques stars hollywoodiennes. Rien de péjoratif là dedans, nous partageons volontiers ses goûts en matière de garçons cinégéniques, mais surtout nous sommes tombés amoureux de son dernier single sorti dans dans le cadre du Sub Pop Singles Club. En face A, « To love », une chanson parfaite entre Mazzy Star et le « Coming Down » des Dum Dum Girls, mélancolique à souhait et légèrement nineties, presque anachronique dans l’ère du tout machine. Une batterie, une basse, des guitares, des chœurs et une voix saturée, n’en jetez plus, nous sommes aux anges. Mais comme Mademoiselle Waterhouse a le goût des collaborations chassieuses, la face B nous offre en prime le merveilleux « Every day’s a lesson in humility”, parfait condensé de légèreté pop indie concocté avec Belle and Sebastian qui s’y connaît plutôt bien en sunshine pop mélancolique et en mélodie addictive. C’est le cas de cette chanson, pendant lumineux de « To Love », qui va probablement accompagner notre été que l’on espère léger comme une bulle pop, et dont nous passerons les soirées à découvrir les autres chansons de Suki Waterhouse (qu’elle enregistre depuis 2016 sans que nous le sachions) qui pourrait bien devenir notre pop girl favorite du moment.


Nicolas Vidal

Comments


bottom of page