Posts Récents

Stadium Pop


Quelle intimité entretenons-nous avec les chansons faites pour fédérer le plus grand nombre d’auditeurs ? Est-ce qu’une grande chanson populaire entretient parfois un lien très intime avec le public ? Ou l’aimons nous car elle nous rappelle une victoire sportive, une chanson adorée enfant, ou simplement parce que nous l’avons toujours entendu ? Est-ce que chaque fan de Johnny vibre différemment quand ils écoutent ensemble la chanson « Que je t’aime » dans un stade bondé ?


Beaucoup de questions pour des réponses probablement très différentes en fonction des sensibilités, mais Charles-Baptiste, chanteur pop de son état, a convié la fine fleur de la pop et de la folk française à esquisser un début de réponse en les invitant à reprendre de manière très épurée (un piano, une guitare) une chanson de stade lors du festival Formes Olympiques de la Mairie de Paris (et oui les jeux arrivent paraît-il).

La définition de la chanson de stade étant suffisamment large, la fine équipe en a profité pour mélanger Gloria Gaynor et Bon Jovi, Johnny Hallyday et Prince, ou bien Elton John et Queen.

Et il est vrai que transposées de manière épurées dans un lieu jadis dédié à la forme Olympique (Les Arènes de Lutèce), nos songwriters de l’intime comme Lonny ou Chevalrex, se sont carrément bien emparés de Bon Jovi et Van Halen pour en extraire la sève mélodique, quand Barbara Carlotti ou Pierõ ont eux mis leur belle sensibilité dans des chansons que l’on ne connaît que trop bien (« L’envie » et « I will survive » façon Régine). Charles-Baptiste a quand à lui renouvelé les très pop «I’m still standing » et « We are the champions » en les ramenant à l’intime et au français tout en gardant leur belle énergie pop et toute anglo-saxonne.

Alors bien sûr, il y a des chansons impossibles à reprendre de manière épurée (« Purple Rain » sans les solos de guitare n’a pas tout à fait la même saveur, malgré la belle fougue de Dani Terreur), mais l’exercice de style en avait justement suffisamment pour ravir nos oreilles et nos yeux, puisque cet événement filmé par Live Me If you Can est dorénavant disponible sur YouTube. Plus d’efforts à fournir, juste un clic à portée de pop.


Stadium avec Charles-Baptiste, Lonny, Barbara Carlotti, Chevalrex, Pierõ, Dani Terreur et Milena Leblanc.


Lien vidéo : https://youtu.be/l80wW-cRFnw








Texte et photos : Nicolas Vidal