Posts Récents

les perles pop des télé-crochets, 5 moments pop

January 2, 2019

Bien qu’on attende souvent pas grand chose des candidats musiciens de télé-crochets (alors que certains sont extrêmement talentueux, cela va sans dire), il arrive que ceux-ci sortent des chansons, ovnis pop absolument irrésistibles, que l’on ne s’attendait pas à aimer autant. La preuve par 5 guilty pleasure assumés et revendiqués.

Jenifer - Je Danse

Jenifer, première gagnante de la star academy, a fait une carrière plutôt honorable dans la variété pop pour jeunes filles. Jusqu’au miracle « Je Danse », condensé irrésistible de pop eighties concocté par le futur Chaton. Ambiance Niagara et slow disco sur la voix sucrée ce qu’il faut de Jenifer, ce titre sorti en 2010 est absolument parfait et préfigurait mine de rien la vague eighties qui s’est abattue sur la variété française depuis. Probablement le moment le plus hype de sa carrière, on aperçoit même Kiddy Smile dans le clip illustrant la chanson, c’est dire !

Clip "Je Danse"

 

Thierry Amiel - Coeur Sacré

Thierry Amiel, éphèbe blond découvert dans la première version de La nouvelle star, avait plutôt l’air d’être le chanteur parfait pour comédie musicale insipide. C’était sans compter sur le génie marketing de son label et les envies canailles du chanteur qui ont fait appel à la paire Daniel Darc/Frédéric Lo pour lui écrire ce titre pop parfait, mélodie addictive et texte sensible qui auraient pu virer à l’overdose de saccharose sans le génie pop mélancolique du duo. En pleine transformation grunge dans le clip illustrant la chanson, cheveux gras et gentille fête dépravée inclus, ce titre aurait du logiquement orienter la carrière du chanteur dont on a peu de nouvelles depuis.

 Clip "Cœur Sacré"

 

Alizée - Une Enfant du Siècle

« Graine de star », Mylène Farmer et « Moi Lolita » avaient fait d’Alizée la teenage singer du début des années 2000, la Lio nouvelle génération. Volant de ses propres ailes après 2 albums ultra marketés, la chanteuse a concocté ses deux albums suivants avec un flair plutôt sympathique, conviant la fine fleur des auteurs/compositeurs branchés (Daniel Darc/Frédéric Lo, Bertrand Burgalat, Jean Fauque, Oxmo Puccino) pour son album « Psychédélices » sorti en 2007. Mais son coup de génie est survenu avec l’album suivant, « Une enfant du siècle » concocté avec Chateau Marmont, Rob et Tahity Boy sous la houlette d’Institubes, alors label à la pointe de la hype. Le disque, ultra référencé (Warhol, Edie Sedgwick, l’Italo Disco eighties) est encensé par la critique et fait le pont entre Royksopp et Jeanne Mas. La voix blanche légèrement atone de la chanteuse se fond merveilleusement sur des productions électro eighties classieuses. Mais l’album est un flop commercial qui n’a pas réussi à séduire ni les branchés, ni les fans de la première heure. La chanteuse a depuis abandonné ses velléités de devenir une chanteuse branchée pour repartir vers les rives plus sécurisantes de « Danse avec les stars ». Dommage.

Clip "Les collines"

 

Elodie Frégé - La Ceinture

Chanteuse sympathique, Elodie Frégé avait plutôt l’air insipide jusqu’à la révélation de « La Ceinture », chanson et album produits sous la houlette de Benjamin Biolay. Bien que Catherine Breillat s’était amourachée d’elle dès son premier album, offrant à la chanteuse une image plus sulfureuse, et qu’Elodie Frégé soit une auteure/compositrice plutôt douée, il a fallu l’éclairage hype du producteur à succès Biolay pour que l’on s’en aperçoive. Poursuivant depuis une carrière discrète mais présente, elle a sorti deux autres albums ambitieux, avec entre autres les participations de Florent Marchet ou Marc Collin, et tourne avec Nouvelle Vague où son timbre de voix et son talent font mouche. Sexy et douée, on attend avec intérêt la suite de ses aventures musicales, qui on l’espère, auront un impact plus important sur un public toujours suspicieux avec les participants de télé-crochets.Surtout les filles.

Clip "La Ceinture"

 

Christophe Willem - Elu Produit de l’Année

Christophe Willem est assurément le chanteur le plus sympathique sorti de ce genre d’émission, qui a su séduire les Inrocks et Télé 7 jours en même temps. Tout le monde s’est pressé autour de lui pour concocter son premier album. De Zazie à Katerine en passant par Valérie Lemercier, c’est sous la houlette de Bertrand Burgalat qu’est né le premier album du chanteur. Riche idée qui a permis à Christophe Willem de faire un album ambitieux et populaire. Bien que la locomotive de l’album fut le titre « Double jeu » écrit par Zazie, l’album regorge de pop songs fabuleuses, comme le premier single « Elu Produit de l’Année », chanson au second degré facétieux ou la voix de Willem, soul et puissante se marie harmonieusement aux arrangements délicats de Bertrand Burgalat, dans une tentative réussie de marier la grande variété seventies, Vladimir Cosma et la télé réalité.

Clip "Elu Produit de l'année"

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload