Posts Récents

Tiste Cool mélancolique

October 10, 2018

Parfois, on tombe amoureux d’une chanson, d’une mélodie, à la première écoute. On ne sait jamais très bien pourquoi une mélodie plus qu’une autre vous fait un tel effet. Quelques notes, une harmonie particulière, un arrangement, une voix, un texte, un refrain. Et comme subjugué, on l’écoute, encore, on y revient le lendemain avec le même enthousiasme, elle vous trotte dans la tête. C’est ce qui nous est arrivé avec « Chantal Vacances » de Tiste Cool. On ne savait rien de lui, mais notre curiosité nous a poussé à le rencontrer, après un concert champêtre un dimanche après-midi. Présentations : « Je m’appelle Baptiste. J’ai fondé le groupe Omoh avec Clément Agapitos. Notre nouvel album sortira d’ailleurs le 24 novembre. Je suis également musicien pour Julien Doré, qui est un ami de très longue date. Et comme là j’avais une grosse pause, j’ai lancé le projet Tiste Cool. Ça fait deux ans que je bossais sur ces titres. On a essayé de les bosser avec Omoh, mais c’était trop personnel. Donc j’ai décidé de le faire seul. J’ai fait mes premiers concerts en juin. »

 

Baptiste est donc loin d’être un débutant, et ça se sent. Bien que paraissant bidouillée, sa pop n’en est pas moins travaillée. Apportant un soin particulier à sonner Lo-Fi, ses quelques chansons pour l’instant disponibles sonnent comme un mélange de pop eighties, tendance cold wave, matinée de chanson française, tendance Yves Simon : « Je travaille sur cassette. J’enregistre de manière habituelle, mais je repasse tout sur cassette pour avoir ce grain vintage. Mais le vrai son, celui qu’on écoutait à l’époque. Je n’utilise que des instruments analogiques, pas de numérique. Et je fais tout moi-même. Marie-Flore est venue me donner un coup de main pour les voix féminines. Tout est un retour à l’enfance finalement. Avec Omoh ou Julien, on fait des musiques très produites, et là j’avais envie d’un projet un plus peu Lo-fi et épuré, un peu a la Baxter Dury. »

Effectivement, on sent l'épure à l'écoute des morceaux, mais l’enfance et la fantaisie ne sont jamais loin à l’écoute des titres de Tiste Cool. Comment le nîmois est-il d’ailleurs venu à la musique ? « J’ai commencé la musique par le violoncelle. Mes parents m’ont obligé à faire de la musique alors que je voulais aller au foot avec mes copains. Et puis j’ai fait du piano, classique et jazz. Et à 14 ans, j’ai tout arrêté. Je m’y suis remis vers 16 ans avec les guitares de mon père, mais en faisant vraiment la musique que je voulais faire, plutôt rock. Je me suis mis à écouter les Stones, Led Zeppelin, et j’ai commencé à tourner dans les bars avec les groupes Waterllillies et Dig Up Elvis. Et depuis je n’ai jamais arrêté. »

 

En revanche, sur ce projet, l’indépendance et la solitude ont primé sur le côté amical : « A force de jouer dans des groupes, tu as toujours des envies que tu mets dans un tiroir, et Tiste Cool me permet de rouvrir tous ces tiroirs. Les textes sont de toute manière trop personnels. C’est un projet solo qui est né suite à une rupture. C’est une thérapie pour moi, mais pas triste. Les chansons sont là pour m’apaiser et je l’assume complètement.»

 

Le projet Tiste Cool, DIY jusqu’au bout, est également visuel : « Je me sers de mes photos argentiques (uniquement 35mm) pour faire des collages qui illustrent chacune de mes chansons. Mes collages deviennent donc le "visuel" des titres et à terme j'aimerais beaucoup faire une sortie de disque et une exposition en même temps. »

Avant de quitter Baptiste, une dernière question nous brûle les lèvres : qui est donc cette Chantal Vacances qui lui cause tant de soucis mélodiques mais qui nous ont tant séduits? « Au départ, le « Chantal vacances » est le nom d’un cocktail d’un bar ou je vais souvent dans le 9ème à Paris. Et tout de suite, je me suis imaginé rencontrer une Chantal en vacances. J’ai bu pas mal de cocktails et en rentrant, je me suis raconté cette histoire d’un amour de vacances un peu nostalgique.  Et comme ce projet me ramène beaucoup vers l’enfance, je me suis revu au camping avec mes parents danser la Macarena. »

 

Il est peu probable que l’on danse la Macarena sur les chansons de Tiste Cool, mais l’image est juste. Il y a de la tendresse dans ses morceaux. Un soupçon de second degré, de nostalgie, mais avant tout des mélodies imparables qui vont nous rester longtemps dans la tête. En attendant un EP qui arrivera un peu plus tard, on va écouter en boucle « Ian Curtis has died today » et « Chantal Vacances » en regardant l’hiver arriver. Joyeux Noël.

 

SOUS INFLUENCES DIVINES

« J’adore Mac de Marco, son dernier album avec les boites à rythmes est génial. J’aime beaucoup Robert Mitchum, ce côté vieux crooner, chanteur pour dames me plaît beaucoup. Sinon la musique que j’écoute n’a rien à voir avec la musique que je fais. J’écoute Black Angels, Black Rebel Motorcycle Boy, Brian Jonestown Massacre... J’aime beaucoup Dope Limon aussi. C’est vraiment la musique que j’aime et que j’écoute.

Sinon je suis un fan de Sagan qui m’accompagne beaucoup dans les textes. J’adore sa manière de décrire le désespoir avec tendresse.

En cinéma, je suis nul, mais j’adore la nouvelle vague pour le côté contemplatif. J’aime aussi Sofia Coppola. Et « Playtime » de Tati que je viens de voir, et je crois que j’aime beaucoup. Je n’aime pas trop les dialogues en fait. J’adore Bill Murray et le personnage de Chandler dans « Friends ». Il est tellement drôle. Je me sens proche de ce personnage boute-en-train malgré lui. »

 Tiste Cool "Chantal Vacances", titre disponible

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload